86Champs – Concept store Pierre Hermé et l’Occitane – The place to be

08 décembre 2017  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sens  Paris – 86 de l’avenue des Champs-Elysées. Ouverture du concept store ce vendredi 8 décembre 2017. Lieu de délices et de bien-être né d’un coup de foudre et d’amitié entre deux personnalités dirigeantes de deux enseignes Pierre Hermé et l’Occitane. Deux hommes  de deux univers différents mais si complémentaires, l’un, Pierre Hermé, est maître du macaron, l’autre, Olivier Baussan,  des cosmétiques. Hier – nous y étions – en ce jour froid de décembre, Food & Sens et « La poule sur un mur » ont découvert avec un enchantement et un ravissement non feints ce nouveau lieu de belle et douce « perdition », les pâtisseries vont envoyer les gourmands au purgatoire – personne ne peut et ne pourra résister – et les cosmétiques devenir addictifs…  et avec allégresse s’est réchauffée  avec les mystérieux et exquis thés et cafés. Visite guidée en mots et photos.

Poussez les portes, oui et laissez vos yeux découvrir ce temple de gourmandise et de beauté, un lieu hors norme.

86Champs,  un magasin de vêtements qui a baissé le rideau il y a quelques mois. Un nouveau lieu a été imaginé et concrétisé en un temps record. Aujourd’hui, c’est un élégant concept store de 1000 m2 qui présente ensemble les pâtisseries de Pierre Hermé et les cosmétiques de L’Occitane. L’association de ces deux artistes des arômes et des parfums n’est pas si étonnante, elle est évidente. Deux marques dont les dirigeants ont en commun la connaissance des ingrédients naturels, un savoir-faire et … l’amour pour la Corse, ses agrumes, ses plantes, et son immortelle endémique, « hélichrysum italicum sep italicum ».

Les deux identités se mêlent et s’harmonisent pour ne former plus qu’une. À l’entrée, l’espace  Pierre Hermé avec un somptueux comptoir de dégustation, où trônent en majesté et en couleur macarons, pâtisseries et chocolats. Sur les cotés, la maison L’Occitane. Au fond le bar à desserts où s’affairent des pâtissiers. Ils préparent des desserts à l’assiette, comme au restaurant. Plaisir des yeux et plaisir gustatif, voir préparer son dessert choisi et le déguster, dévorer.. Il y a aussi un comptoir, une station barista où règnent les viennoiseries, les thés  Cannon, soigneusement choisis par Pierre Hermé et Carine Baudry, qui a aidé à travailler sur le service du thé. Et les cafés de L’arbre à café, maison fondée par Hippolyte Courty, naturellement associé au projet.

Un café signature, café de terroir, Le lapar Rouge Brésil, et des Grands Crus saisonniers. Des cafés et des boissons inédites comme un latte Isaphan, une « tuerie » qui comme un rouge à lèvres laisse sa trace…,  un Café Infiniment Noisette, un Moka Pierre Hermé Paris…

Les stations de L’Occitane ont tout naturellement trouvé leur place, les ingrédients balisent le parcours, sous l’oeil de laborantins qui mènent des ateliers pratiques – distillation, fabrication d’une crème ou d’une eau florale.

Vous voilà dans un lieu comme nul autre au monde, divinement intemporel, bulle de douceur, de sensibilité, féminin, lumineux, une bulle où prendre le temps de déguster, goûter, rêver, s’occuper de soi, découvrir, se poser sera pur délice.

PIERRE HERME – SUCRÉ-SALÉ – « LE PLAISIR POUR SEUL GUIDE » – On  a tout écrit sur le Pape du sucré, le Picasso de la pâtisserie, sacré meilleur pâtissier au monde. Christophe Michalak dit de lui « qu’il a la vison de Ducasse, qui se remet sans cesse en question et ne cesse d’avancer, et l’intelligence du goût de Joël Robuchon ».

Il a créé un empire , est entré dans le Larousse et au Musée Grévin, il a fait avec un sens inné du stratège et un talent certain de sa maison la plus grande maison de pâtisserie au monde. Depuis sa naissance à Colmar, son apprentissage chez Lenôtre, son séjour chez Fauchon, la création de son activité de conseil, il survole le monde de la pâtisserie, la grande, il est le maitre incontesté du macaron, il en maitrise furieusement les saveurs. Comme un couturier, il multiplie les collections, joue avec les mots sensibles et joliment sensuels pour nommer ses macarons qui portent des noms doux comme Satine, Jardin enchanté, Mogador... Il est partout, Pierre Hermé, il a des salons de thé partout posés comme les pierres du Petit Poucet  Ici et là, là bas et ailleurs. en Asie en Corée et au Japon, …il arrive tout juste sur les Champs – oui, il y est déjà avec quelques pièces chocolatées divinement au Drugstore Publicis – et ouvre enfin son premier salon de thé à Paris.

Il est là maître Pierre Hermé tout sourire, léger et heureux de présenter ce lieu où ses macarons de toutes les saveurs et de toutes les couleurs, moelleux à souhait, pas trop sucrés, garnis généreusement voire avec opulence, délicats, étonnants, en édition pérenne, « adorable », « signature », « Infiniment »  ou « Exclusivités 86 Champs« . Sublimes ré-interprétations des associations de senteurs crées par Pierre Hermé pour L’Occitane – Miel, Immortelle & Mandarine – Jasmin, Néroli & Immortelle – Pamplemousse et Rhubarbe. Tous fondent dans la bouche mais ne collent pas aux mains, ils sont audacieux, marient des saveurs et des textures inédites, »dingues et incongrues ».  Seul Pierre Hermé pouvait il y a quelques années associer avec audace et panache la rose et le litchi… 

Et les pâtisseries, sucrées, tentantes, sublimes, desserts signature iconiques qui ne demandent qu’à être dévorées, Millefeuille Isaphan, Ultime, Infiniment Vanille,  Ispahan – la recette iconique de Pierre Hermé, biscuit macaron, crème aux pétales de rose, framboises et litchis. Tarte Infiniment Praliné Noisette, Madeleines, Desserts à boire, Coupes Glacées... Salées, Croque-monsieur, Pâté en croûte, Clubs sandwichs, OmelettesPierre Hermé se lance dans l’aventure salée, des petites choses salées qui ne sont qu’une façon agréable « d’accompagner les desserts ».

Iniation de goûts, de textures et de températures autour du Chocolat Pure Origine Brésil – Pour 2 personnes – Réalisé à table par un chef pâtissier.


Millefeuille Isaphan

L OCCITANE –  La marque provençale aux 3000 points de vente dans 60 pays, malgré son développement international, est restée une entreprise familiale qui  rêvait de s’installer sur les Champs-Élysées. Chose faire avec Pierre Hermé, ami de longue date d’Olivier Baussan, fondateur de l’enseigne. En ce lieu odorat et toucher vibrent et sont en total éveil. Immortelle, verveine, rose, cédrat, amande, karité … sont travaillés, infusés devant vous, se transforment en crème et parfums, en baumes et savons. Et au comptoir voisin, en macaron…  « Nouveaux codes et nouveaux rituels », raconte Adrien Geiger, directeur de L’Occitane en Provence.  Un parcours à regarder, sentir, toucher mais aussi boire et goûter.

 

LAURA GONZALEZ – Styliste, architecte et décoratrice d’intérieur et bien plus elle donne sa touche, elle rend authencite et transparence à un lieu qui trouve son âme juste, son harmonie, son ambiance. Elle est là, distribuant sourire et temps sans compter, on la reconnait à  cette touche de gipsy bohème qui donne douceur et charme aux personnes qui la portent bien et aux lieux qui l’apprivoisent. Quel chemin depuis son premier projet, le Bus Palladium en 2010, Laura Gonzalez jouait alors avec le « mix & match », surfait sur le vintage à L’Alcazar et au Regine’s. Depuis,  celle qui était destinée à faire hypokhâgne  ou Sciences Po et a choisi l’école Paris-Malaquais, ne cesse de relever des challenges, de gagner la confiance  de nouveaux clients. Elle dessine désormais des lignes de meubles, des luminaires, peut de permettre d’être élitiste pour accepter un projet,  ne se sépare jamais de son fauteuil Diamond de Harry Bertoia… et continue à adorer travailler le marbre luxueux et naturel. Laura Gonzalez met en scène restaurants, hôtels, maisons et appartements privés,  brasseries, Harrods, Cartier, Louboutin, elle vole de Paris à Londres, de Doha à Hong kong de Barcelone à Dubai. Comme un réalisateur, un metteur en scène de thêatre ou de cinéma choisit, pose, positionne objets, déco et comédiens.

Au 86Champs, elle a su éliminer les barrières qui auraient s’établir entre l’espace Pierre Hermé et l’espace L’Occitane, elle a tout simplement fait un lieu qui porte sa marque. Elle  est gourmande terriblement, adore l’argenterie et le cristal, joue avec les arts de la table. Elle a donc trouvé en cette adresse un terrain de jeu et de décoration en totale harmonie avec ses propres goûts et préférences. Elle a choisi avec Pierre Hermé  avec une attention méticuleuse la vaisselle (Bernardaud), les couverts du lieu qu’elle a éclairé avec justesse, ni trop blanc ni trop jaune non cette lumière douce qui donne bonne mine aux joues des femmes et aux pâtisseries. elle jeté quelques pointes de chic et élégance avec des bouquets d’une douceur infinie pastels et des luminaires, un ciel de ballons que chacun interprète définit selon son inspiration, ballons d’enfant, vaisseau spatial, bulles ou boules… Tout est furieusement raffiné. Voilà plusieurs mois qu’elle travaille avec Pierre Hermé et L’Occitane sur le projet. Aujourd’hui elle le lâche, comme un ballon,  dans la vie de l’Avenue des Champs Élysées. L’adresse va se faire une place aux côtés des autres grands qui ont choisi de s’installer sur la plus belle avenue du monde.   « Au-delà d’un décor, c’est un lieu raffiné, empreint de touches heureuses pour illuminer le quotidien », confie t-elle.

 

La talentueuse bande: Charles Znaty, co-fondateur de la Maison Pierre Hermé Paris – Laura Gonzalez, l’inspiré metteur en scène du lieu – Pierre Hermé, maître du goût – Adrien Geiger, directeur de L’Occitane en Provence.

Le 86Champs«L’idée était de créer une expérience unique, ni vraiment L’Occitane ni vraiment Pierre Hermé, mais un autre univers» Pierre Hermé.

Ouvert du lundi au jeudi de 7h30 à 23H30 – le vendredi de 7h30 à 00h30 – le samedi de 8h30 à 00h30 – le dimanche de 8h30 à 23h30

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *