» Les chefs français n’influencent personne. Ils sont assez provinciaux  » … faut il faire tout un fromage des propos de Steve Plotnicki du classement OAD que personne ne connait ?

18 mai 2017  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Faut-il faire tout un fromage des propos de Steve Plotnicki, inventeur du classement des chefs OAD « Opinionated About Dining »… lors de la révélation de la Liste des Meilleurs Chefs Européens ?

Selon Steve Plotnicki, un ancien cadre de l’industrie musicale devenu blogueur et dont le classement de restaurants (OAD), sollicite l’avis de l’élite culinaire du monde entier, mais pas du grand public qui ne le connait pas et qui en plus s’en fout éperdument ! 

Alors oui il a mangé partout dans le monde dans les plus grands restaurants, mais cela lui donne t-il pour autant le privilège de devenir un influenceur ? …  » on peut manger partout dans les restaurants les plus onéreux et les plus étoilés et avoir mauvais goût !  » nous indique un chef qui l’a reçu à plusieurs reprises.

Si Steve Plotnicki commence a être reconnu dans la profession c’est parce que (et seulement parce que), il sert la soupe à pas mal de chefs qui d’ailleurs la trouvent bonne quand ça les arrange !

Au cours d’un entretien réalisé juste avant le dévoilement cette semaine de sa liste des plus de 100 meilleurs restaurants d’Europe, le blogueur explique que c’est parce que les meilleurs restaurants comprennent dorénavant qu’il ne suffit plus de servir un repas impeccablement réalisé pour être remarqué. Les gastronomes sont au courant des tendances et recherchent le sophistiqué plus que jamais, il faut être surprenant voire excentrique, les clients attendent de vivre une expérience très personnalisée.

« Si vous regardez les 50 meilleurs restaurants du classement OAD ou de la liste des World’s 50 Best, je suis prêt à parier qu’ils vont rechercher tous leurs clients sur Google avant leur venue », indique Plotnicki.

Il dépeint un portrait pas du tout flatteur de la gastronomie française d’aujourd’hui, les chefs français ont été éclipsés par des pays et des chefs plus audacieux et avant-gardistes.

Selon lui :

 » les chefs n’ont pas évolué et jouent le même vieux morceau : la cuisine française classique. « 

« La France est très isolée du reste du monde. La plupart des cuisiniers français cuisinent de façon classique. Le résultat peut être très bon. Mais ils n’influencent personne. Ils sont assez provinciaux, de ce point de vue« ,

« C’est comme si vous étiez en Jamaïque et que vous n’entendiez que du reggae. »

« Aujourd’hui, l’influence est le critère le plus important pour un chef. Cela n’était pas le cas auparavant. Le meilleur chef était celui qui faisait le meilleur poulet rôti, point. Mais nombreux sont les clients qui cherchent davantage que cela. Ils désirent quelque chose d’unique. »

 www.opinionatedaboutdining.com/2017/eu_fr.html.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (86%)
  • Amusant décalé (14%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *