metier de serveur

Marre des cuisiniers, pensons aussi aux serveurs, ceux sans qui rien n’est possible !

16 juin 2018  16  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Marre des cuisiniers, pensons aussi aux serveurs, ceux sans qui rien n’est possible ! – Un internaute fidèle de F&S a transmis cet article repéré sur le quotidien La Dépêche, qui n’est d’autre qu’une déclaration de reconnaissance d’un jeune chef aux équipes de salle de restaurant qui sont les passeurs du travail des chefs, qui sont l’interface entre le cuisinier et le client.

Un vrai métier auquel la gastronomie doit beaucoup dans sa reconnaissance actuelle, une fonction qui est fait d’abnégation, de passion, d’envie de partager et de faire plaisir, qui impose d’être à l’écoute, un vrai engagement personnel.

metier de serveurs

Quentin Bourdy, un chef atypique, rend un hommage appuyé aux serveuses et serveurs./ Photo DDM

À lire ci-dessous.

serveur paris

Quand on commente ou que l’on fantasme l’univers si particulier du restaurant, on oublie trop souvent de mettre à leur juste place ceux dont je souhaite parler aujourd’hui.

Marre des cuisiniers, parlons de ceux sans qui non plus rien n’est possible, les serveurs.

Finalement, ces derniers sont de grands comédiens (oui, c’est un métier aussi), ni plus ni moins, ils doivent faire preuve d’une quasi-schizophrénie contrôlée pour garder le sourire tout en faisant face soit aux problèmes qui se présentent dans leur vie, soit face à ceux qui ont l’air de se manifester dans les médiocres ciboulots de certains par une attitude grossière ou pédante (ou les deux).

Une différence notable tout de même avec le monde du spectacle, c’est que rarement le public converse et commande quoi que ce soit à ceux qui sont sur scène. Ces derniers sont des serveurs en fait, des serveurs de rire ou de larme. Ils sont là pour créer des émotions et vous faire oublier vos malheurs… Mais les serveurs de restaurant aussi ! Sauf qu’en plus de cela, ils vous amènent mets et liquides à la demande, virevoltent et écoutent ce que vous avez envie de raconter, alors que pendant ce temps ils prennent du retard sur leur service, subissent votre humeur parfois impatiente, pour certains au-delà de la raison.

Je crois que les professionnels de la salle sont des comédiens de théâtre, mais en mieux. Et en moins estimés. Je trouve, et que c’est dommage ! Il faut être fondamentalement bon pour absorber et distribuer autant d’énergie quotidiennement ! Pour ne pas se laisser démoraliser par le mal aux jambes en fin de journée, par le sourire un peu narquois du cuisinier qui s’en va lorsque sa cuisine est propre alors qu’en salle on attend la fin des conversations qui parfois s’éternisent, tout ça pour entendre à la fin du repas pour la plupart du temps «vous direz merci au chef, on a passé un bon moment». Mais moi je vous dis à travers ces quelques lignes, merci bien, vous êtes des gladiateurs des temps modernes, et si trop peu comprennent que ce que vous faites nécessite de rares qualités physiques, mentales et surtout humaines, tant pis. Pas de top chef-de-rang à la télé, mais je vous le redis : merci !

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (89%)
  • Mmmm interessant (5%)
  • Amusant décalé (3%)
  • Inquiétant (3%)

16 réflexions au sujet de « Marre des cuisiniers, pensons aussi aux serveurs, ceux sans qui rien n’est possible ! »

  1. Schenkeveld Yvon

    OUI, C’ÉTAIT UN MÉTIER!
    J’ai fait tous les postes en salle.Eh oui a l’époque c’était un vrai métier d’être l’ Ambassadeur de la CUISINE en SALLE.
    Il fallait avoir des aptitudes particulières pour évoluer dans ce MÉTIER.
    Rien a voir avec les porteurs d’assiettes et leurs connaissances actuelles.Dommage.
    Bien que cela complète avantageusement le métier de la restauration;c’est de loin moins pénible que le métier de Cuisinier.
    Quand je parlais des conditions et des fonctions de Travail a des SERVEURS professionnels,je n’y rencontrais que de l’incompréhension.
    Idem avec la plupart des nouveaux Cuisiniers.
    Un ancien professionnel ,heureux d’être a la retraite.

    Répondre
    1. Hugo B.

      Quelle tristesse, un tel commentaire de la part d’un ancien qui se révèle être un vieux con incapable de comprendre que le problème n’est pas générationnel, mais bien intrinsèque a certain..

      Bien à vous,
      Un actuel professionnel, maître d’hôtel, formé, diplomé, ayant fait des concours.

      Répondre
  2. Spassy Bakuss

    Non les serveurs ne sont pas des comédiens. Rien a voir avec le théâtre. Un vrai métier bien dévalorisé depuis plus de 20 ans « que tout le monde peut faire » dit on parfois. Je suis entré dans un lycée hôtelier en 1964 puis revenu comme enseignant 20 ans plus tard. Je le connais bien ce métier et je l’ai aimé jusqu’au jour où les chefs « arrogants » on mis les pieds sur la moquette. Mais ça marche pourtant.

    Répondre
  3. Alain

    Bonjour,
    J’aime bien le fond de cet article qui revalorise le travail du serveur qui est capital.
    J’aimerais toutefois aussi soulever un point concernant les stewards -plongeurs-casseroliers.
    C’est un des travaux les plus ingrats qui existe, sans ces personnes aucun restaurant ne pourrait eixsiter, ces personnes là travaillent dans des conditios les plus pénibles, et ne recoivent aucun pourboire et ne sont jamais jamais valoriser.
    Merci

    Répondre
    1. Auxane

      Dans le resto ou je travaille on partage les Pourboires avec tout le monde au même niveau que ce soit le chef, le barman, les serveurs, le plongeur !

      Répondre
  4. Mallet

    Tous est dis dans ces quelques ligne et merci a celui qui les a écrite.Enfin un.peu de reconnaissance cela fait plaisir ça
    fait 37 ans que je suis dans le métier et 27 ans Maître d hôtel et j aime toujours autant mon métier et la plus belle des reconnaissances viens encore de certains clients qui vous remercient de leur avoir fait passer un agréable moment.
    C est veinal ce métier il faut aimer partager avec les autres pour pouvoir donner le meilleur de soi même. Et à mes yeux ces moments de partage sont indispensables pour bien faire ce métier.
    Jean-claude.

    Répondre
  5. Faudou

    Le fond du problème en restauration se sont les charges salariale qui sont élevés . C’est tellement plus simple d’exploiter le personnel plutôt que de descendre dans la rue pour protester contre ce gouvernement qui ne fait que de nous pomper notre argent. Les employeurs Français pensent qu’en étant autoritaire et irrespectueux ils obtiendrons le meilleur de leurs employés, c’est une grosse erreur ! Ayant travaillé à Londres pendant 6 ans dans le milieu de la restauration, je peux vous dire que chez les anglo-saxons on est respecté, une augmentation tous les ans , une évolution au sein de l’entreprise, des Christmas party organisé pour remercier le personnel , des leaving party lorsque vous quitter l’entreprise . Bref les Anglais ont tout compris ! Forcément les charges salariale sont moins élevés , on touche un service charge c’est à dire que 10% de l’addition est pour le personnel et il y a les pourboires, en France on se fait harceler et on est maltraité . Bref si vous aimez ce métier quitter la France !

    Répondre
  6. Olsen Fred

    Il est plus facile à un cuisinier d’être serveur que le contraire. Les cuisiniers font un métiers certainement plus ingrat et anonyme que les serveurs mais l’un ne peux exister sans l’autre. Alors au lieu de monter ces deux métiers l’un contre l’autre, il faut d’abord respecter les deux parties et apprendre à travailler en équipe. D’autre part, il faut comprendre que les émissions de télé sur les « cuisiniers » n’ont pas pour unique vocation de faire croire aux gens que l’on peut être cuisinier en 3 mois, ni de glorifier ce métier mais plutôt d’essayer de créer des vocations tant le manque de professionnel en cuisine est alarmant. Quant au personnel de salle, les serveurs, barmans, ils ont toute ma considération car il font un métier difficile dans le relationnel avec une clientèle qui devient de plus en plus intolérante à tout. J’ai été serveur dans ma jeunesse et j’ai aimé ce métier…mais j’étais avant tout un cuisinier…qui exerce toujours, depuis bientôt 40 ans, dont de longues années comme Chef de Cuisine…encore actuellement. Il ne me viendrait jamais à l’idée de garder tous les compliments pour moi et quand je remercie, je dis toujours…Merci pour nous, englobant ainsi toute l’équipe du restaurant.

    Répondre
  7. Becam marie

    Ce sont les artisans d une belle soirée réussie

    Sans leur magnifique sourire et engagement

    Aucun plat n a de saveur

    A moins de n avoir aucune sensibilité émotionnelle

    Dans ce cas la gastronomie n a pas de place dans leur vie

    Bravo encore et merci

    J adore vous voir évoluer à chaque fois!

    Répondre
    1. Calvache

      Étant chef de rang depuis plusieurs années, je m’amuse a dire lorsque l’on me demande dans quel métier j’exerce que je suis intermittent du spectacle. A chaque table une scène de théâtre différente adaptée à la clientèle de la dite table.
      Un grand merci a toutes les personnes qui nous soutiennent dans notre métier que nous effectuons avec passion.

      Répondre
  8. Chabaud

    Merci. Serveuse depuis 30 ans. On voit et entend de tout… Parfois pas de bonjour ni de aurevoir etc.. Des clients qui nous prennent pour leurs esclaves… Mais ça va Qu il y aussi de bons même très bons clients….

    Répondre
  9. DENOYELLE PAUL

    Vous avez raison , ils sont la porte ouverte pour une bonne soirée au restaurant . Peut etre une idée … il faudrait que le 27 avril , fete de Zita patronne des serveuses de restaurant , les serveurs et serveuses portent un gros smilé bien souriant et bien visible . , cela aidera peut etre á changer un peu le regard . Vous savez … l’effet miroir .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *