Un livre engagement – « Manger est un acte citoyen » – Alain Ducasse & Christian Regouby

03 mai 2017  0  Une poule sur un mur
 

 signature-food-and-sens MANGER EST UN ACTE CITOYEN – ALAIN DUCASSE

En cette période électorale notre Poule sur un mur va voter… respectueux, bon et sain en toute consceince et toute responsabilité.

Et si définitivement nous décidions de manger bon et mieux pour de bon. Nous n’avons pas d’excuses, nous sommes informés du pire et du meilleur. Nous disons préférer les bons produids dont nous connaissons l’origine, nous sommes respectueux de l’environnenemnt, nous le proclamons haut et fort, nous ne gaspillons pas ou peu ou nous essayons. Nous sommes donc des consommateurs reponsables confirmées en en devenir. Réveillons-nous!

« La gastronomie est un humanisme ».

LES AUTEURS – ALAIN DUCASSE & CHRISTIAN REGOUBY

ALAIN DUCASSE – Chef multi-étoilé – auteur – éditeur- homme d’affaires – chef d’entreprise (20 établissements, 1400 employés de par le monde). Alain Ducasse ne s’arrête jamais. Il a mille idées à la minute, voyage autour de la terre pour visiter ses établissements et rencontrer, « se nourrir de la diversité des clients et de leurs plaisirs ». Super Man? Il est classé parmi les cent personnalités les plus influentes du monde par le magazine Forbes.

Homme d’influence il défend une certaine idée de la France, de la gastronomie qui respecte et vénère la nature. Alain Ducasse aussi fait beaucoup parler de lui dans la presse internationale. Le célèbre chef a créé l’opération Goût de France qui vient de vivre son édition 2017 avec 2.000 chefs et 2.000 menus. L’évènement se déroule sur les cinq continents, à bord de bateaux de croisière, d’avions de ligne et d’écoles de restauration. Le plus grand diner du monde , la grand-messe de la gastronomie avec des credo  » Les valeurs de la cuisine française : partage, plaisir, respect du bien manger des ses contemporains et de la planète ». Alain Ducasse est l’étendard de causes, de mouvements-nature. Il est chef de file d’idées de cuisine aussi. Homme de conviction et d’opinion, voilà longtemps qu’il s’inquiète et s’interroge sur le devenir de notre Terre, de ses ressources.

Il a  grandi sur une terre encore protégé des attaques, il se souvient de la ferme familiale, des animaux qui courraient en liberté, n’a rien oublié du froid qui gelait ses mains quand il plumait oies, canards, dindes. Il n’a jamais oublié ses racines, sa grand-mère adorée, a encore en bouche le goût vrai des légumes qui déjà régnaient dans les assiettes car ils étaient l’essentiel du potager familial. Il n’a jamais oublié la Terre, cette terre nourricière, vitale pour nous les humains mais aussi pour les animaux et végétaux qui l’habitent.

Puis il a vécu les changements, Il a vu les groupes comme Mansanto blesser, attaquer la terre et les terres. Il a été lui-même gravement blessé dans un accident d’avion qui lui a remis les étoiles et les idées en place, a changé son mode de vie. il n’ a pas choisi l’immobilisme, non,  il continue à courir mais pas pour les mêmes raisons.

Aujourd’hui Alain Ducasse s’engage pour une alimentation responsable, durable et humaniste.

Il dit dans son dernier livre « Manger est un acte citoyen ». Il nous donne des recettes, non pas de cuisine, mais de vie. Nous sommes tous responsables, nous devons prendre et défendre le droit de manger ce que nous voulons, ce qui est bon pour nous et pour la planète. Manger bon est un devoir qui donne des droits, le pouvoir de sauver la planète ou pas, de vivre sur notre terre.

Un livre confidence, Alain Ducasse lève le voile qu’il avait pudiquement jeté sur son enfance. Par discrétion,  pudeur, tempérament il ne s’épanchait pas souvent sur ses émotions, ses combats, ses cicatrices et ses convictions. La vitesse hallucinate à laquelle la Terre se blesse et se laisse blesser, le pousse à prendre son bâton de pèlerin sur le chemin de sa défense et contribuer à son sauvetage. Avec La Déclaration universelle de la Gastronomie Humaniste, il prend la plume pour dénoncer, mais aussi raconter femmes et des hommes qui mènent avec obstination et sincérité le combat contre la malbouffe, les lobbies de l’agro alimentaire.

2017 – Alain Ducasse a tout vu, les ors de la république et ceux des palais, il a gagné la guerre des étoiles. Il s’autorise à plus de ‘ nature ‘ et  » naturalisé « ,  à alléger, épurer. Il a adopté le locavore, nous incite à choisir les faiseurs du produits qui élévent, cultivent au plus près des cuisines.

Un peu plus de légèreté dans sa vie de chef et dans sa philosophie de vie culinaire. Avec une curiosité exacerbée, une volonté démultipliée, une conscience citoyenne  et la liberté.

CHRISTIAN REGOUBY – Homme de conviction et de déclaration. À l’origine de l’Appellation militante des Restaurants et Producteurs de Qualité – Co-fondateur du Collège Culinaire de France.

 Avec Alain Ducasse, il lance un cri d’alarme. « Citoyens du monde prenons le pouvoir, engageons-nous, signons La Déclaration universelle de la Gastronomie Humaniste, utilisons nos droits et devoirs. Si nous voulons que la Terre, notre terre puisse continuer à nourrir les milliards d’êtres humain qui l’habitent, ceux qui vont l’habiter, agissons vite.

Christian Regouby constate « nous n’avons jamais disposé d’autant de ressources et de produits. Et pourtant nous n’avons jamais aussi mal mangé … et nous n’avons jamais autant souffert de pathologies liées à ceux que nous mangeons »

Avec le Collège Culinaire de France, il a selectionné des producteurs et artisans de qualité afin de constituer une veritable chaine de la qualité. Un nouveau continent apparaît et reste à explorer : celui de la gastronomie. En avant tous, devenons explorateurs de ce nouveau continent, goûtons le monde avec comme guide, Aalin Ducasse !

LE LIVRE   228 pages & 274 grammes pour un manifeste engagé et engageant d’un chef qui se dévoile et livre un portrait différent de ce que les apparences nous soufflent. il partage ses recettes de vie, .

6 chapitres :

– GOÛTER LE MONDE. Un accident d’avion, il est le seul survivant. Il a 27 ans. Pour supporter douleur et soins, il continue à cuisiner dans sa tête. Il apprend à déléguer, sait que nul n’est indispensable. La vie lui offre une nouvelle chance, il se sent redevable, il va développer son intransigeance – souvent confondue avec de la mégalomanie – pour mettre en marche la révolution du goût, apprendre à manger bon et sain,  défendre l’apprentissage et la transmission.

 – CE QUE MANGER VEUT DIRE. L’abondance de nourriture rend le mot manger synonyme de « bouffer », « ingurgiter », « avaler » et oublier que manger est un acte social et citoyen.

– DE LA NATURE A LA NATURALITÉ. Alain Ducasse rencontre et nous présente des gens, éleveurs, producteurs, artisans chefs comme Dan Barber. Chef hors normes, loin des codes etoiles et dorés, qui sert des carottes dans leur vérité, nues simplement coiffées de leurs fanes. Derrière un produit se cachent des femmes et des hommes. Des producteurs et leur histoire intime avec les produits élevés avec respect et engagement. Alain Ducasse a initié les repas sans viande en 2014 , au Plaza Athénée. La cuisine de la naturalité basée sur la trilogie poissons-légumes-céréales. Sa pratique doit se généraliser,  sortir des restaurants de luxe.

– DEVENIR CHEF : Alain Ducasse revient sur son parcours, de la plonge dans un routier près de Mont-de-Marsan, de son apprentissage, de l’école hôtelière de Talence. Il confie une lettre émouvante de sa grand-mère. Il raconte Michel Guérard, Roger Vergé, Alain Chapel. Londres, Mougins,… la gastronomie est une école de la vie, il faut pour « entrer en cuisine » une vocation individuelle et un engagement de responsabilité collective. Coopération et non compétition…

– L’INFLUENCE PLANÉTAIRE DE LA GASTRONOMIE FRANÇAISE. Pour Alain Ducasse, la gastronomie française n’est pas une mais diverse.

– NOURRIR LE MONDE AUTREMENT. De la nécessité de changer notre système, faire une « révolution globale » pour inverser ce système. Se reconnecter avec la nature, organiser la cohabitation entre humains et non humains. adopter la qualité, de façon globale. Consommer moins mais mieux, en privilégiant le « sourcing ». Soutenir les artisans de qualité.  Et sans modération… développer la passion de vivre!

2 dossiers : La Déclaration universelle de la Gastronomie Humaniste et Le Collège culinaire de France. Pour informer, nous informer, nous responsabiliser

 

LE SUJET- MANGER EST UN ACTE CITOYEN

Comment? Changer ses habitudes, ignorer les super, hyper qui regorgent de poulets, de fraises, de citrons sous antibiotiques, sous pesticides et aller au marché avec son panier, son filet, sa charrette – Vous y ferez des rencontres délicieuses, vous échangerez avec petits producteurs, paysans fiers d’étaler leurs produits élevés avec respect et amour. – Respecter le temps,  les saisons, devenir locavore et bio, diminuer la viande, adopter les protéines végétales, rire et sourire, aimer.

Consommateurs, industriels et … politiques concertons-nous, unissons-nous, changeons, évoluons ensemble, tous ensemble.

L’acte de manger implique donc la responsabilité de tous et de chacun, à travers une grande chaîne qui va de la terre à l’assiette. Nous ne sommes pas le centre du monde. Les autres espèces vivantes – animales et végétales – sont tout aussi respectables que nous. 

LES +: de confidences en portraits, de rencontres en partages, – un maraicher attachant,  un couple de producteurs « révolutionnaires » on découvre un Alain Ducasse différent. Emouvant, sensible, fin connaisseur de monde, de La Terre. Curieux, infatigable. Combattant et combatif. Il fait ce qu’il dit et pense, ne se contente pas de « Ya qu’à » et « Faut que »… il nous invite à « renverser la table  » tous ensemble. C’est désormais urgent.

MANGER EST UN ACTE CITOYEN – ALAIN DUCASSE & CHRISTIAN REGOUBY

LES LIENS QUI LIBÈRENT – 17,50 € 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (38%)
  • Inquiétant (38%)
  • Mmmm interessant (25%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *