Premier repas à l’étranger pour les Bouffons de la Cuisine

13 janvier 2018  2  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Les Bouffons de la Cuisine à Marrakech – Une première au Maroc !

Quand la cuisine a du cœur… Ainsi pourrait-on résumer l’aventure humaine récemment lancée par le chef Michel Trama, via la création de l’association Les Bouffons de la Cuisine, qui offre des repas de chefs aux plus défavorisés. L’initiative a tellement plu qu’elle a fait boule de neige, et a gagné jusqu’au Maroc. On vous raconte…

 

À Marrakech, fer-de-lance du tourisme haut de gamme au Maroc et en Afrique, il est un établissement qu’on peut difficilement ignorer : le Grand Café de la Poste. Véritable point de ralliement des Marrakchis comme des touristes, ce lieu à nul autre pareil sert une cuisine de brasserie réconfortante, dans un décor d’inspiration coloniale des plus réussis (signé par Studio KO).

Le hasard faisant bien les choses, il s’avère que le chef Philippe Duranton, qui officie sur place, n’est autre que le gendre de Michel Trama, dont il a épousé la fille, la belle Muriel. Fier de l’initiative de son beau-père, et convaincu de son bien-fondé, Philippe Duranton portait depuis peu au travail l’écusson de l’association, épinglé sur sa blouse de chef. Jusqu’au jour où les propriétaires du Grand Café de la Poste le remarquent, et lui demandent de quoi il s’agit. En apprenant la nature de l’association, les propriétaires sont emballés, et proposent aussitôt d’offrir à leur tour un déjeuner caritatif, dans le cadre des Bouffons de la Cuisine. Une première pour le Maroc, où l’association est désormais implantée. Les choses se font ensuite avec vélocité : ce seront les jeunes filles de l’association École Riad Zitoun qui seront invitées. À noter, cette association locale forme avec un grand professionnalisme une soixantaine de jeunes filles défavorisées aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration.

C’est donc un déjeuner chaleureux, pris dans l’effervescence d’une atmosphère vivace, qui a été offert aux jeunes filles, réunies de part et d’autre du Grand Café de la Poste. En entrée, un croustillant aux fruits de mer ouvrait le bal, suivi par un coquelet fermier bio, pommes sarladaises et mousseline de haricots verts. En dessert, un Royal 3 chocolats et son craquant avec pailletine mettait une touche finale à ce joyeux moment. Plusieurs sponsors ont eux aussi participé aux réjouissances : Nestlé Maroc, qui a offert un cadeau à chacune ; Nella Concept Luxe, qui a offert un bracelet à chaque jeune fille ; et les jus de fruits Twisst, présents en nombre sur les tables du déjeuner.

Quant à Philippe Duranton, très ému par ce moment de partage, il a conclu le déjeuner sur un beau discours. Food&Sens est allé le trouver en cuisine, pour recueillir à chaud ses impressions : « je suis heureux de pouvoir, par l’intermédiaire du Grand Café de la Poste, donner du bonheur et partager un peu de notre quotidien avec ces jeunes filles. Les bouffons de la cuisine n’attendent rien ; ils donnent, mais n’attendent rien en retour. Sachant d’où vient Michel Trama, je suis très heureux d’avoir porté son message ici, et d’avoir été le premier à le faire dans ce pays qui lui est cher. J’espère que notre initiative fera des émules, pour partager cette convivialité avec ceux qui n’y ont pas accès. De plus, nous qui vivons au Maroc et qui y travaillons, sommes heureux de montrer à ce pays que nous l’aimons, par l’intermédiaire de ce genre d’actions solidaires. » Bravo !

Alors, qui sera le prochain restaurant à participer ?

Anastasia Chelini
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

2 réflexions au sujet de « Premier repas à l’étranger pour les Bouffons de la Cuisine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *