Le chiffre d’affaires des grands chefs étoilés italiens … surprise !

14 juin 2019  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Quels sont les chiffres d’affaires des chefs étoilés les plus en vue en Italie ? Beaucoup de monde se pose cette question et en Italie, pour le plaisir des curieux, le cabinet de conseil Pambianco Strategie d’Impresa a voulu mener une enquête sur les revenus des 367 chefs italiens ayant obtenu au moins un macaron sur le guide rouge. Les résultats ont été surprenants : sur le chiffre d’affaires de tous les restaurants concernés (environ 293 millions d’euros, avec une augmentation de 22,5% par rapport à l’année précédente), plus d’un cinquième – c’est à dire 60,3 millions d’euros – est généré uniquement par les restaurants de dix grands chefs. Alors qui sont-ils ? Découvrez-les ci-dessous.

A la première place on trouve les frères Massimiliano et Raffaele Alajmo avec 14,1 millions d’euros de chiffres d’affaires. Leur grand succès est dû surement au restaurant trois étoiles  « Le Calandre » à Sermola Di Rubano, mais il ne faut pas oublier que la société des frères Alajmo est également propriétaire du « Gran Caffè Quadri » et du restaurant « Amo » à Fondaco dei Tedeschi, du « Caffé Stern » à Paris et de la nouvelle pizzeria gastronomique « Amor« , inaugurée très récemment à Milan. En plus, il semblerait que même le projet d’un restaurant à Marrakech soit prêt à voir le jour très prochainement.

Le chef Carlo Cracco se classe à la deuxième place avec 13 millions d’euros et arbore une augmentation de son chiffre d’affaires de 60% en seulement un an. Ceci malgré la perte de la deuxième étoile Michelin, suite au déplacement de son restaurant à la Galleria Vittorio Emanuele. Un succès qui pourrait bien être reconfirmé en 2019 grâce à la réouverture de son ancien restaurant situé Via Victor Hugo, baptisé « Carlo and Camilla« , avec un tout nouveau concept.

Derrière eux on trouve Antonino Cannavacciuolo (10 millions €), Enrico Bartolini, le chef le plus étoilé d’Italie (9 millions €), Massimo Bottura (6,9 millions €), Giancarlo Perbellini, (6,1 millions €) grâce à l’ouverture récente de La Locanda Perbellini à Milan, Andrea Berton (5,5 millions €), Niko Romito (5,3 millions €), Enrico Crippa (4,2 millions €) et Alfonso Iaccarino (3 millions €) une augmentation de 25% par rapport à l’année dernière.

Giancarlo Perbellini

A quoi doivent-ils un si grand succès ? Les réponses sont nombreuses. Selon le cabinet Pambianco Strategie d’Impresa  la communication et la couverture médiatique de chacun d’entre eux ont été sans aucun doute très déterminantes : les programmes télé, les publicités, les livres, les festivals et les événements encouragent une attention toujours croissante pour la cuisine gastronomique. En Italie les chefs deviennent de véritables stars.

Alfonso Iaccarino


Giancarlo Perbellini

Ceci dit, il faut préciser que ce classement se base sur le chiffre d’affaires des établissements, et non sur leurs revenus personnels ou leur fortune.

Ces dix grands cuisiniers ne cessent jamais de se renouveler et ont su investir dans des nouveaux projets tels que des petits bistrots modernes, des projets solidaires ou encore de la street food de haute qualité, leur renommée dépasse les frontières. Bref, du succès en affaire bien mérité !

Par Lorena Lombardi

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *