Venise – le Gran Caffé Quadri des frères étoilés Raffaele et Massimiliano Alajmo sous l’eau

15 novembre 2019  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Venise – Une marée haute d’une ampleur sans précédent s’est abattue mardi sur Venise, surprenant les touristes qui pataugeaient dans les ruelles inondées tandis qu’un puissant sirocco faisait déferler les vagues sur la place Saint-Marc.

L’eau montante a submergé les terrasses des cafés, emportant tables et chaises le long des ruelles. Les passerelles des hôtels historiques situés le long du Grand Canal ayant été balayées par les flots elles aussi, les clients des bateaux-taxi en étaient réduits à entrer dans les établissements par les fenêtres.

Le fameux Gran Caffé Quadri des frères étoilés Raffaele et Massimiliano Alajmo a été victime lui mardi de la deuxième marée la plus haute de l’histoire de Venise, jusqu’à 1,02 mètre d’eau dans le restaurant .  » L’eau est à notre taille. La montée des eaux ralentit de plus en plus mais reste à savoir les dégâts réellement causés. Tout notre personnel est en sécurité et nous remercions tout le monde pour leurs messages transmis «  a indiqué mercredi le restaurateur Raf Alajmo en publiant les photos de la catastrophe.

Cette « acqua alta » (marée haute) exceptionnelle de 1,87 mètre, le plus haut niveau depuis 53 ans, s’est abattue dans la soirée sur la Cité des Doges, dans le nord-est de l’Italie, déclenchant les sirènes d’alarme. C’est la deuxième plus haute marée enregistrée à Venise depuis le début des relevés en 1923, derrière celle de 1,94 mètre observée le 4 novembre 1966. « Nous sommes en train d’affronter une marée plus qu’exceptionnelle. Tout le monde est mobilisé pour gérer l’urgence. Nous avons besoin que tout le monde nous aide à faire face à ce qui est clairement les effets du changement climatique « , a indiqué le maire de Venise, Luigi Brugnaro.

Un peu d’histoire : Le restaurant Gran Caffé Quadri a ouvert ses portes en 1638 sous le nom « Il Rimedio » en raison du vin Malvasia vendu à l’intérieur, censé « revigorer les membres et réveiller l’esprit ». Le 28 mai 1775, Giorgio Quadri débarqua à Venise après avoir quitté Corfou avec son épouse Naxina, qui avait eu l’idée d’investir les avoirs de la famille dans un lieu qui vendait « de l’eau noire ». Les deux amants ont ensuite acheté le Remedy de l’époque, sous le nom du Procuratie Vecchie. Ainsi a commencé l’histoire du Grancaffè Quadri, qui aura un autre passage crucial en 1830, lorsque la direction sera confiée aux frères Vaerini. Les deux entrepreneurs restructurent les intérieurs en ajoutant le restaurant Quadri à l’étage supérieur. Avec l’arrivée de la famille Alajmo en 2011, le Grancaffè a retrouvé son esthétique d’origine et redoré sa réputation. Début 2018 les frères Alajmo entreprennent une importante restauration du lieu, ils font appel au designer français Philippe Starck. Une transformation qui a révélé la magie originale du restaurant, le tout dans une atmosphère romantique et légèrement surréaliste, avec une mise en pratique du savoir-faire des artisans vénitiens.

Un niveau de 1,87 m qui ne signifie pas pour autant que la Cité des Doges se trouve immergée sous près de deux mètres d’eau car il faut en effet retrancher de cette hauteur le niveau moyen de la ville qui se trouve entre 1 mètre et 1,30 m.

Venise est régulièrement touchée par le phénomène des « acque alte », pics de marées particulièrement prononcés qui provoquent la submersion d’une partie plus ou moins grande de la zone urbaine insulaire.

Un passant devant le Quadri lorsque l’eau à commencé monter

L’acqua alta inonde souvent les parties basses de la ville, dont la place Saint-Marc, et peut être amplifiée par le sirocco, comme cela a été le cas dans la soirée de mardi. Pour protéger la ville de cette calamité qui altère chaque fois un peu plus son patrimoine artistique, le projet MOSE (acronyme de Module expérimental électromécanique, et signifiant Moïse en italien) est en cours de construction depuis 2003 mais le surcoût et les malfaçons ont entraîné de nombreux retards. Le projet consiste à installer 78 digues flottantes qui se lèveraient pour fermer la lagune en cas de montée de la mer Adriatique.

Depuis le pic d’inondation mercredi dernier, l’eau à commencé à baisser, il faudra maintenant remettre tout en état au plus vite possible pour reprendre l’activité, mais les dégâts sont importants et les touristes rentrés chez eux. Heureusement que Venise est une ville très touristique et la clientèle se renouvelle sans cesse, mais cette nouvelle inondation va laisser des traces dans les mémoires et les coeurs.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *