Le chef Thierry Marx mouille la chemise pour les jeunes – Il ouvre bientôt une nouvelle école à Toulouse

16 mai 2019  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Quand il n’est pas en cuisine à la Tour Eiffel ou au Mandarin Oriental à Paris le chef Thierry Marx est sur le terrain auprès des jeunes, en l’occurence en ce début de semaine c’était sur un terrain de sport près de Paris pour aider les élèves d’une classe de seconde a bien comprendre le lien entre nourriture/sport/santé.

Sinon le chef sera bientôt à Toulouse pour inaugurer la nouvelle école de cuisine du chef étoilé destinée à former redonner une chance aux personnes éloignées de l’emploi, qui ouvrira le lundi 20 mai 2019. « Cuisine mode d’emploi(s) », est réservée aux personnes très éloignées de l’emploi et en situation de précarité économique et sociale : demandeurs d’emploi de longue durée, bénéficiaires du RSA, jeunes demandeurs d’emploi sans qualification, personnes placées sous main de justice. Il faut obligatoirement être majeur et inscrit à Pôle emploi.

En attendant retrouvez le chef auprès des jeunes à Melun – Lire ci-dessous l’article du quotidien Le Parisien

Hier matin, l’ancien juré de l’émission « Top Chef » est venu assister à un cours de sport dispensé à des élèves de seconde du lycée Leonard-de-Vinci. « Le sport c’est le plaisir, le bien-être, la santé. La nourriture c’est pareil », explique tranquillement Thierry Marx, cuisinier multi-étoilés, présent ce mercredi matin au lycée Leonard-de-Vinci à Melun.

Veste blanche de cuisine en guise de chemise, l’ancien juré de l’émission « Top Chef » est venu assister à un cours de sport intense donné par Benoît Campargue auprès des treize élèves de seconde pro Gestion et administration (GA).

Melun, mercredi matin. Thierry Marx, entouré des élèves et des enseignants au lycée Leonard-de-Vinci. LP/Sylvain Deleuze

Cet ancien coach de Teddy Riner, membre de l’équipe de France de judo, est à l’origine de la venue du chef, lui-même adepte de cet art martial.

En septembre dernier, deux enseignantes, Margareth Boxoen, professeur de prévention santé environnement (PSE), et Myriam Stohr, professeur d’éducation physique et sportive (EPS), ont lancé un programme qui allie sport et santé. Et qui semble fonctionner au-delà des espérances.

« Les élèves ont perdu 27 kg, moi 7 kg, sans parler du fait que onze élèves sur les treize ont eu les félicitations lors des deux trimestres, se réjouit Margareth Boxoen. Le taux d’absentéisme, très fort avant, a totalement chuté. »

« Je vais travailler avec le chef de la cantine, créer du lien social, explique Thierry Marx. Après le sport, il faut associer l’alimentation scolaire. Je vais aussi donner quelques cours de cuisine très simples. Il faut redonner du sens aux choses. »

Ce mercredi matin, les élèves enchaînent les exercices sous les yeux de leurs professeurs. « Là, on part une semaine en classe nature auprès de chevaux, détaille Margareth Boxoen, qui espère que le Pacific club de Melun continuera de les accueillir gratuitement l’année prochaine. Les élèves sont tous partants pour continuer l’année prochaine. »

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *