Pas de cadeaux dans la guerre commerciale dans l’industrie du chocolat

20 août 2017  0  DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Toblerone risque fort commercialement si son concurrent maintient sa barre chocolat avec une forme se rapprochant du célèbre Toblerone, c’est ce qu’indique le quotidien anglais The Guardian.

La guerre commerciale est très rude dans ce secteur, il faut dire que le marché est considérable, Toblerone a vendu en 2016 11 millions de barres chocolatées.

Poundland, une chaîne de magasin britannique à prix unique qui vend la plupart de ses produits au prix d’une livre sterling, a décidé de lancer sa marque de barre chocolatée à deux bosses, appelée « Twin Peaks« , le mois dernier.

Toblerone n’a pas du tout apprécié cette idée : la firme suisse a envoyé une mise ne demeure à Poundland, l’obligeant à retarder la commercialisation de sa confiserie, en expliquant que « Twin peaks » ressemblait beaucoup trop à ses propres barres caractérisées par leurs formes triangulaires.

La forme du prisme triangulaire de Toblerone, évoquant le Cervin, a en effet été enregistrée comme une marque de commerce de l’Union européenne en 1997, ce qui est censé la protéger de toute copie.

Sauf que Poundland estime que la société Toblerone, en modifiant lui-même la forme de ses barres en passant de 12 morceaux à 11 en 2010, a scié la branche sur laquelle elle était assise.

D’autant que Toblerone avait récidivé fin 2016, en commercialisant au Royaume-Uni des confiseries « allégées », mais seulement dans la quantité -de 400 g passent à 360 et celles de 170 g à 150-, pas dans le prix, resté le même. Les triangles, qui étaient jusqu’alors serrés, étaient désormais espacés d’un demi-centimètre, ce qui avait provoqué un large tollé outre-manche.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *