Roland Garros – Alixe Bornon, nouvelle cheffe ambassadrice Lavazza

02 juin 2019  0  Food&Sens Broadcast
 

signature-food-and-sensRoland Garros – Alixe Bornon, nouvelle cheffe ambassadrice Lavazza

Lavazza en plus d’être proche des chefs a toujours été une marque innovante dans le milieu de la gastronomie et une fois n’est pas coutume, Lavazza annonce la couleur pour 2019/2020 et remet le couvert cette année à Roland Garros ! Pour Andrea Mazza – training centrer Lavazza de Turin, l’innovation a toujours été au coeur même de l’esprit de la marque, et ce depuis sa création !

En 1989, Lavazza, alors un peu en avance sur son temps a par exemple lancé les capsules de café pour les machines Saeco mais 30 ans après, l’innovation passe par de collaborations étroites avec des chefs ! Après Simone Zanoni, Denny Imbroisy, Yannick TranchantBeatriz González ou encore Vivien Durand c’est au tour de la chef pâtissière Alixe Bornon – « Les belles envies » de rejoindre l’équipe d’ambassadeurs Lavazza en 2019 !

De gauche à droite : Carole Copti, Vivien Durand, Denny Imbroisi, Simone Zanoni, Béatriz Gonzalez, Alixe Bornon, Andréa Mazza

Diabétique depuis l’âge de 13 ans, Alixe Bornon s’est donné pour mission de faire de ce diabète une force et de créer des pâtisseries savoureuses ayant un indice glycémique bas, autrement dit : pas de saccharose, pas de sucres blancs et pas de farines blanches. Que l’on soit diabétique ou non, les pâtisseries ayant un indice glycémique bas permettent sans altérer le goût de se faire plaisir sans se faire de mal ! 

Pour Alixe Bornon, Lavazza est très engagée et avant-gardiste – à noter qu’il s’agit de sa première collaboration avec une grande marque !

Alixe Bornon – Les Belles Envies – Link

Carole Copti, diététicienne et nutritionniste collabore avec Alixe Bornon et nous donne quelques notions concernant le fonctionnement de l’organise face à la glycémie, le taux de sucre dans le sang. 

La glycémie est donc le taux de sucre dans le sang et l’index de glycémie est le potentiel d’un aliment à faire grimper le taux de sucre dans le sang. Plus le taux est élevé et plus il va faire augmenter le taux de sucre rapidement, plus il est faible plus il va le faire augmenter lentement. 

Si l’on mange par exemple un morceau de sucre blanc, celui-ci va être digéré rapidement et on va faire ce que l’on appelle une hyperglycémie. Le taux de sucre dans le sang sera donc très élevé. Mais le corps réagit en voulant faire baisser le taux de sucre et va produire de l’insuline qui va venir puiser le sucre dans le sang et le stocker sous forme de graisse dans le corps. L’insuline est avant tout une hormone de stockage et vient ainsi réguler le taux ce sucre dans le sang.

Mais après une hyperglycémie, le taux de sucre dans le sang ne revient jamais à la normale et le corps va faire une hypoglycémie réactionnelle. C’est à dire que le taux de sucre va être plus faible que la normale entrainant ainsi ce que l’on appelle un coup de barre et de fait un besoin de sucre pour compenser cette carence et redonner de l’énergie au corps donc moins on sollicite l’insuline au cours d’une journée et mieux on se porte !

Plus d’informations : Carole Copti Link

Retour sur cette journée avec les chefs Lavazza à Roland Garros ! 

Photo de groupe des chefs ambassadeurs Lavazza avec au centre Serge Merlet, le directeur de Lavazza France. 

Denny Imbroisi, Vivine Durand et Béatriz Gonzalez

Vivien Durand, Yannick Tranchant, Denny Imbroisi

Vivien Durand, Yannick Tranchant, Denny Imbroisi, Béatriz Gonzalez

Le déjeuner est aujourd’hui axé sur la thématique du bien être. Les plats sont préparés par les équipes de Marie Soria – Potel et Chabot

Feuille à feuille de saumon gravelax, condiment passion

Visite surprise de Marion Bartoli ici aux coté de Serge Merlet

Filet d’agneau, aubergine confite, souk de légumes

Crémeux de chocolat infusé à chaud au café lavazza, bille de coulis intense.

Pour ce dessert rappellant la terre battue de Roland Garros, Alixe Bornon a utilisé un café issu du développement durable Voix de la Terre Brésil ! Le jeu de textures est surprenant, entre craquant et croquant avec une insoupçonnable légèreté et encore plus intéressant un goût sucré obtenu grâce à du sucre de coco, une alternative saine au sucre ordinaire, avec un index glycémique bas. 

Alixe Bornon passera à chaque table pour nous expliquer sa création avant que nous nous dirigions avec les chefs ambassadeur voir quelques échanges sur les courts de Roland Garros. 

Le chef Jean-Pierre Biffi en mission pour Potel&Chabot sur Roland Garros

Le chef Michel Sarran

Bob Sinclar

Nelson Monfort

Cappuccino personnalisé pour Roland Garros 

Photo Cyrilelle Jacques – Les parisiennes photographes

Copyright Food&Sens / Guillaume Erblang

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *