Pain au Chocolat ou chocolatine ? – Michel Sarran ou Guillaume Gomez … il faudra trancher !

16 novembre 2018  0  Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens F&S avait traité le sujet l’année dernière ( octobre 2017 ) et croyait bien que la polémique avait disparu, et le dossier clos, … et bien pas du tout, Chocolatine ou pain au chocolat ce n’est pas tranché !

Elle se retrouve même çà nouveau devant la scène avec nos stars des fourneaux que sont les chefs Guillaume Gomez ( Cuisines du Palais de L’Élysée à Paris ) et le chef Toulousain Michel Sarran ( jury Top Chef ) ! …

Et c’est sur les réseaux sociaux que les chefs se renvoient la balle !

Il y a quelques jours le chef Michel Sarran prenait en témoin ses deux collègues Hélène Darroze et Philippe Etchebest pour l’aider à trancher ! … preuve à l’appuie en vidéo même ! le chef indique  » 

Aujourd’hui le chef Guillaume Gomez, le chef lui répond  » Je souhaite une bonne journée mondiale de la chocolatine à mes amis toulousains ! Chefs ou autres! Ainsi qu’aux 12 348 personnes qui dans le monde disent chocolatine! Je mange un pain au chocolat à votre santé! « 

Rappelez vous de cet article d’Octobre 2017

EXTRAITS

Un linguiste vient de publier un « Atlas du Français de nos Régions » dans lequel il établit un vraie carte de France de l’usage des termes pain aux chocolat et chocolatine pour désigner la viennoiserie. Instructif. 

C’est au terme d’un sondage basé sur les réponses de plusieurs milliers de Français que Mathieu Avanzi, linguiste et spécialiste des français régionaux à l’université catholique de Louvain, vient de publier l’Atlas du Français de nos Régions dans lequel il établit une carte de France précise de l’utilisation des termes chocolatine et pain au chocolat, désignant la même viennoiserie.

Mathieu Avanzi et son équipe de linguistes vont même plus loin puisqu’ils isolent également les termes « couque au chocolat » (Ardennes), « petit pain au chocolat » (Hauts-de-France et Grand Est) et « croissant au chocolat » (Grand Est).

De cette carte précise (voir ci-dessous) ressort un constat qui va faire mal dans le sud-ouest : la victoire écrasante de « pain au chocolat » sur « chocolatine ». 

Cette bataille médiatique a, selon les linguistes, eu pour effet de faire connaître le terme chocolatine dans les régions où il n’est absolument pas usité. Pour autant, sa zone d’influence reste tout de même limitée au grand sud-ouest, de La Rochelle à Carcassonne en passant par Bordeaux, Toulouse et Bayonne. 

Scientifiquement, chocolatine a perdu une bataille mais n’a pas perdu la guerre. 

Je dois vous dire que malgré un article du @LeHuffPost ce soir, la #teamChocolatine a pris le dessus. Soudée, motivée, parfois agressive, surtout mauvaise joueuse 😂😂😂 mais tellement déterminée ! Bravo 👏👏pains au chocolat pour tout le monde! #TeamPainAuChocolat pic.twitter.com/1LmTtH04Wg

— Guillaume Gomez Chef (@ggomez_chef) 9 novembre 2018

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Amusant décalé (33%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *