Le chef Thorsten Schmidt ouvre BARR en lieu et place du NOMA à Copenhague

08 juin 2017  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens  Le chef Thorsten Schmidt, chef danois de 40 ans originaire d’Allemagne, a gardé son secret depuis plus d’un an. Il y a 18 mois, après de longues discussions avec le chef René Redzepi, il ont signé un accord de partenariat pour ouvrir un restaurant dans l’espace du Noma, qui depuis 2003 est devenu un lieu de pèlerinage gastronomique.

Noma a fermé en février dernier, et ré-ouvrira à Copenhague à la fin de cette année à la sortie de la ville.  Le nouveau restaurant du chef Thorsten Schmidt se nommera BARR et ouvrira le 5 juillet avec une carte autour de 17 produits traditionnels des pays qui entourent la mer du Nord.

Barr  offrira 64 places assises contre 40 au Noma, le jeune chef va aussi développer toute la partie bar qui pourra accueillir une trentaine de places. L’espace sera animé autour de la bière, un maître brasseur a été embauché, on y trouvera les meilleures bières brassées au Danemark, en Suède, en Norvège, au Royaume-Uni, en Belgique et en Islande…

Redzepi et Schmidt se connaissent depuis les premiers jours du mouvement de la Nouvelle Cuisine Nordique, quand ce n’était pas encore un manifeste mais une envie, au tout début de cette mini-révolution culinaire. Thorsten Schmitdt était venu s’entraîner quelques semaines dans les cuisines de Noma pour un concours international, une rencontre improbable qui allait déclencher le mouvement culinaire le plus influent de cette jeune génération de chefs venus du nord de l’Europe.

En 2005, Schmidt a ouvert son propre restaurant, Malling & Schmidt, à Aarhus dans la deuxième plus grande ville du Danemark, un succès immédiat, le chef travaillait les ingrédients locaux ignorés du public, c’était révolutionnaire à l’époque. 

Pour son nouveau restaurant le chef ne dérogera pas à cette règle, il puisera son répertoire dans la cuisine des grands-mères d’ici, à laquelle il ajoutera sa touche créative. Inspiration culinaire traditionnelle comme à la maison et nourriture de famille, mais avec des saveurs et des techniques innovantes, 80 % de classique et 20% de nouveauté.

Le chef Redzepi tout juste rentré de Tulum au Mexique où se déroulait son dernier pop-up restaurant, a déjà pu déguster la cuisine imaginée par le chef Thorsten Schmitdt, et il rassure «  ça va être formidable «  exprime le chef à la presse longtemps numéro 1 au monde.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *